mercredi, février 26, 2014

La liberté d'expression menace le libéralisme à Harvard




Je pensais que l'université d'Harvard avait des gens intelligents, mais tout le monde peut se tromper. Une étudiante Senior, Sandra Korn, a écrit un article où elle veut interdire la liberté d'expression, car elle menace le libéralisme proné par Hardvard.




Le point de vue de cette pétasse peut se défendre, car son objectif n'est pas d'interdire totalement la liberté d'expression, mais d'imposer des limites. Elle estime que si la liberté d'expression est contre les valeurs d'Hardvard, alors elle doit être interdite. Elle cite l'exemple d'un professeur qui a publié des opinions anti-islamiques et il a été expulsé du Campus. De même, Harvard interdit des opinions contre Israël alors pourquoi on ne pourrait pas faire la même chose sur des opinions qui menacent le libéralisme.

Parmi les cibles, il y surtout les conservateurs dont on a publié plusieurs idioties dans ce blog. Les attaques contre la religion, l'avortement, etc. Sandra Korn n'est pas une conne à 100 %, mais une conne à 59,6 %, car elle ne comprend le principe de la liberté d'expression. Cette dernière doit être absolue pour toutes les domaines.

Aucune entité n'a la droit de légiférer sur les limites de la liberté d'expression. Si on est confronté à des opinions contraire à  nos convictions, alors c'est à nous de les réfuter par des arguments. Ce n'est pas en interdisant certaines politiques et idées qu'elles vont disparaître.

Source : http://dailycaller.com/2014/02/23/harvard-writer-free-speech-threatens-liberalism-and-must-be-destroyed/