samedi, août 01, 2015

Enfant de Zuckerberg, l'ère de la médiocrité dans l'actualité


C'est hallucinant de voir que des sites technologiques parlent de l'enfant de Zuckerberg. Il fait ce qu'il veut et publie ce qu'il veut, mais est-ce que c'est une actualité technologique. Reuters, CNET, ABC, Le point, 20 minutes. Voyeurisme et contenu ressemblant à des gros tas d'excréments semblent des qualités exceptionnelles pour les journalistes de médias de masse. Et après, ils nous disent que la presse va mal. Supprimez tous les journalistes et remplacez-les par des citoyens et la presse ira bien.

Cecil le lion, une propagande est une propagande


Il est hallucinant d'avoir une telle couverture médiatique pour la mort d'un lion alors que ce n'est pas un animal en danger. En fait, la totalité des animaux promus dans les campagnes de la WWF ou de PETAsse ne sont pas en danger d'extinction. Mais ces ONG mafieuses les utilisent parce qu'ils font vendre et attirent la sympathie du public. Lisez l'article que j'écris dessus avant de vous précipiter à donner votre argent pour des causes qui sont certes utiles, mais loin d'être prioritaires. Quand on utilise des mensonges même pour une bonne cause, cela reste une propagande.

mardi, juillet 14, 2015

L'Europe, c'est fini


Le Coup d'Etat financier en Grèce montre qu'on peut déchirer l'Europe en petits morceaux afin de faire un joli PQ. Pour beaucoup, la réaction est viscérale en s'en prenant aux Allemands. Et il est vrai que ces enculés y sont pour beaucoup. La plupart des interviews, qui donnent un autre point de vue que les médias de masse, montrent que l'Eurogroupe n'est qu'une pute qui est retournée dans tous les sens par l'Allemagne. Mais les gens oublient souvent le pourquoi de la manoeuvre.

Quelle est la raison d'une dette ? Pour emprunter afin d'acheter quelque chose qui est au dessus de nos moyens. C'est d'une telle hérésie que même des primates n'accepteraient jamais une telle débilité. Comment peut-on acheter quelque chose au dessus de nos moyens alors qu'il est évident qu'on ne peut pas prédire si on en aura les moyens demain. Mais si l'emprunteur est tout content d'avoir le fric, alors pourquoi le créancier est prêt à donner de l'argent à quelqu'un dont il sait qu'il vit au dessus de ses moyens ? C'est qu'il a vu quelque chose chez l'emprunteur qui a de la valeur et qui sait qu'il pourra toujours récupérer plus tard. En fait, c'est la raison même de la dette.

Etant donné que la dette est principalement des actifs financiers et que ces derniers sont crées par Abracadabra, il faut qu'on transformer ce rien en quelque chose de tangible. On le refile à quelqu'un sous forme de dette et on récupére 1000 fois sa mise avec les ressources, les entreprises et les citoyens qui deviendront des esclaves. C'est efficace, rapide et sans bavure. Pourquoi sortir des chars en risquant un bain de sang alors qu'on peut coloniser un pays par la magie du chiffre ?

Dans Mon Combat, Hitler disait la même chose. La survie du peuple allemand passe par une coopération volontaire ou non de ses voisins pour qu'ils fournissent les ressources dont nous avons besoin. Il n'y a rien de personnel ou de rancunier dans cette stratégie, car la seule motivation est la survie du peuple allemand. De plus, on ne doit pas chercher les ressources loin de notre pays, car ce serait difficile à gérer. Il faut qu'on puise chez nos voisins. Hitler a utilisé la force pour soumettre l'Europe et il a réussi pendant quelques temps. Et si on regarde l'influence actuelle de l'Allemagne sur l'Europe, alors on voit la même domination qu'à l'époque d'Hitler.

Hitler était aussi motivé par l'aspect idéologique, mais Merkel et ses créanciers sont juste motivés par les marchés qui gouvernent actuellement le monde. La Grèce était la première victime, mais surement pas la dernière. L'Allemagne ne pouvait pas tolérer le NON des grecs, car cela impliquait l'échec de sa stratégie qu'elle a mis en place depuis des décennies. La victoire de la Grèce aurait détruit l'Europe néo-libérale que les allemands et d'autres crétins essaient de construire. La victoire de l'Allemagne va détruire l'Europe des citoyens, mais franchement qu'est-ce qu'on branle du moment que le sang des citoyens permet toujours d'alimenter le marché.

dimanche, juillet 05, 2015

La stupidité individuelle et la stupidité institutionnelle


Lors d'une conférence, on avait demandé à Noam Chomsky si les gens sont stupides pour ne pas prêter attention aux causes qui méritent d'être défendues. Est-ce que les gens sont juste des fourmis d'un système faschiste et qui va toujours dans le sens de la classe dominante qui représente la minorité de la population. Chomsky a répondu que les gens sont stupides, mais qu'il fallait différencier la stupidité individuelle et institutionnelle.

Si vous demandez les 10 priorités de sa vie à une personne et que vous lui demandez d'intégrer la lutte contre le réchauffement climatique, alors il va dire le fric, le sexe, avoir une famille, etc. Il va sans doute dire que la lutte contre le réchauffement climatique fait partie de ses 8e ou 9e priorités. Mais cela signifie qu'il accorde de l'importance à cette cause. Si vous posez la même question à un dirigeant d'une entreprise dans les énergies fossiles, il va dire que la première priorité est de supprimer les régulations dans les énergies fossiles pour permettre le développement économique de ce secteur. Parce que ce dirigeant est né d'une certaine façon, qu'il a été éduqué d'une certaine façon et qu'il vit d'une certaine façon. Sa vision sera toujours décalée par rapport au citoyen. Et on peut remplacer ce dirigeant par un journaliste d'un média de masse, d'un politicien ou même d'un membre de la classe moyenne qui aspire à devenir riche et on aura toujours la même réponse.

mardi, juin 30, 2015

La dette grecque et le remboursement des banques


La dette Grecque est évaluée à 350 milliards d'euros. C'est légèrement élevé. Avouons-le, mais ce n'est rien comparé au remboursement des banques qui a été voté le 3 octobre 2008 en faveur des banques qui se sont cassés la gueule par leur propre faute. Le montant du remboursement ? 700 milliards d'euros, soit le double. Et ça ce n'est que la première frange, car il y a eu une seconde de 325 milliards d'euros. 1000 milliards d'euros. Est-ce que les banques ont remboursés ? Non ? Est-ce que des dirigeants des banques sont allés en prison ? Non. Est-ce que les contribuables ont payés ? Evidemment qui d'autre va payer une telle merde ? Ce sont les Grecs qui payent. Ensuite, ce sera au tour des Portugais, ensuite les Espagnols et les Français bien évidemment.

La classe moyenne et la Grèce


Il est normal que les médias de masse détruisent la Grèce. Leurs patrons sont ceux qui veulent ruiner la Grèce. Il est normal que les gouvernements veulent détruire la Grèce, car tous leurs membres sont les fervents adeptes d'une politique fachiste et néolibérale. Mais le plus abject est que lorsque la classe moyenne veut aussi détruire les grecs. La faute de la Grèce est avérée ou pas, on s'en fout. La dette ne doit jamais être payé par un peuple, bande de cons, car elle n'a jamais été contractée par le peuple.

Mais la classe moyen répand son venin de propagande que ce soit sur le web ou les réseaux sociaux. La raison est que la classe moyenne veut se rapprocher de la classe des riches et de la minorité qui gouverne le monde. Normalement, la classe moyenne doit améliorer la classe des pauvres pour qu'elle accède à la classe moyenne. C'est pourquoi, on peut voir des abominations sur des blogs qui attaque le gouvernement grec sur d'autres bases, car ces enculés n'ont aucun argument fiable en faveur de la dette. Antisémite, anti-européen. Vous allez voir que pédophilie, terroriste et djihadiste vont également sortir. Si vous n'êtes pas contre le système, alors vous profitez du système et par ce fait, vous êtes les ennemis du peuple.

jeudi, mai 07, 2015

Le moutoyen



  • Le moutoyen croit tout ce qu'il voit à la télé
  • Le moutoyen croit tout ce qu'il écoute à la radio
  • Le moutoyen croit tout ce qu'il lit dans la presse écrite
  • Le mouton croit tout ce qu'il lit sur internet
  • Le moutoyen connait par coeur les acteurs des télé-réalités
  • Le moutoyen paie tous ses impots
  • Le moutoyen a une femme, 2 enfants, une maison avec un jardin
  • Le moutoyen protégera sa femme et 2 enfants même s'il faut massacrer le reste de la population
  • Le moutoyen travaille dans un travail inutile
  • Le moutoyen regarde toujours les autres avant de faire quelque chose
  • Le moutoyen est un virus. On le trouve dans toutes les races et religions
  • Le moutoyen lutte pour les pauvres lorsqu'il a peur de devenir lui-même un pauvre
  • Le moutoyen lutte pour les riches lorsqu'il veut devenir riche
  • Le moutoyen a une peur panique du qu'en dira-t-on
  • L'hypocrisie du moutoyen est telle qu'on pourrait le détecter dans un test sanguin
  • La moutoyenne, généralement la femme ou maitresse du moutoyen, possède généralement les mêmes caractéristiques du moutoyen
  • Le moutoyen hoche toujours la tête même lorsqu'il ne comprend rien
  • Le moutoyen se met toujours au devant de la scène
  • Le moutoyen aime le gouvernement
  • Le moutoyen aime son pays
  • Le moutoyen ne donne jamais aux pauvres
  • Le moutoyen est le pire ennemi de l'humanité, passé présent et avenir.





mardi, avril 28, 2015

Pourquoi il ne faut pas faire de donations immédiatement après une catastrophe


Après chaque catastrophe naturelle, on voit des organisations et des entreprises qui se précipitent pour faire des donations. Tout d'un coup, les personnes se croient investi d'une mission d'aider les autres. Mais ces donations précipités sont une véritable plaie, car la plupart de ces donations n'arrivent jamais aux destinataires. Lorsqu'il y a une catastrophe naturelle, des ONG mafieuses dont l'existence est uniquement sur le papier se précipitent aussi pour prétendre qu'elles aident ici et là. Et elles récupèrent une grande partie du magot.

Vivant à Madagascar, un pays qui est frappé chaque année par des inondations, les maladies, les cyclones, je connais bien ce genre de merde. Mais cela ne signifie pas qu'on laisse les victimes dans la merde. Le fait est qu'il y a toujours de vrais ONG qui se tiennent prêtes pour ce genre de situation et qui obtiennent des fonds spécialement pour ça.

La vraie aide doit se produire plusieurs mois après la catastrophe pour aider les victimes à rebatir leur vie. En Haiti, près de 5 milliards de dollars ont été déboursé, mais encore aujourd'hui, on voit uniquement des zones qui sont encore dévastés.

vendredi, avril 24, 2015

Le gouvernement en fin de vie devient fou


On s'étonne des décisions prises par les gouvernements. On dirait qu'ils vivent dans leur monde et qu'ils n'ont aucun lien avec la réalité. Le parallèle est frappant avec l'histoire lorsque les nazis ont compris qu'ils allaient perdre la guerre. Les témoignages des soldats alliés racontent que les soldats et les officiers nazis sont devenu complètement fous à l'approche de la fin de leur domination.

Ils dansaient nus, se battaient entre eux et faisaient preuve d'une folie qui était incompréhensible par des personnes extérieures. L'extermination des juifs s'est accélérée pendant cette période de folie alors que les historiens s'accordent à dire qu'Hitler aurait pu gagner la guerre en prenant de bonnes décisions stratégiques, mais la folie l'avait aussi gagné et il était tellement obsédé par les juifs qu'il a oublié tout le reste.

Même si le parallèle est radical avec les gouvernements actuels, il est incroyable de voir la même folie.

mercredi, avril 22, 2015

Arabie Saoudite : Un Sex Shop Halal à la Mecque


L'hypocrisie des Saoudiens n'a pas de limites. Un leader religieux vient d'autoriser l'ouverture d'un Sex Shop Halal à la Mecque. Selon ces crétins, le plaisir entre un mari et une femme est légitime et même recommandé par la Sharia. Un mari ne doit pas négliger sa femme sexuellement. Mais cette décision montre tout le niveau schizophrénique et hypocrite des Saoudiens. D'un coté, ils traitent les femmes comme de vulgaires objets en les empêchant l'accès à des trucs basiques tels que l'éducation ou la conduite et de l'autre, ils ouvrent un putain Sex Shop dans le centre de l'Islam. Faudrait m'expliquer, parce que je ne comprend plus.

Et attention, le Sex Shop est Halal et donc, il ne vendra pas de Dildo. Oui,selon toujours le débile qui a autorisé le truc, le Dildo est contraire aux pratiques islamiques. Et le fait que cela procure du plaisir aux femmes est sans doute une putain de coincidence.

Source : http://www.ibtimes.co.in/saudi-arabia-halal-sex-shops-exclusively-muslims-mecca-629933

mardi, avril 21, 2015

Naufrage en Méditérannée : Les migrants tués par les sauveteurs


3 massacres de migrants en quelques semaines. La première a fait 200 morts, la seconde a fait 700 morts et la dernière en date recense 400 victimes. Le New York Times rapporte que le dernier navire de migrants a préféré se saborder lorsqu'il a vu qu'un navire des gardes cotes s'approchait d'eux. Les gardes cotes venaient les sauver, mais les immigrés ont eu peur qu'ils soient emprisonnés ou renvoyés dans leurs pays.

Mais depuis quelques jours, on peut lire sur les forums de complotiste que les autorités font chavirer exprès les navires des migrants afin de faire des exemples et de dissuader ceux qui veulent tenter leur voyage. Etant donné qu'une partie du gouvernement italien est d'extrême-droite, ce ne serait pas très étonnant, mais difficile à avaler puisque les organismes qui secourent les réfugiés sont la Croix Rouge et Amnesty. Mais le nombre de victimes qui dépasse les 1500 morts, soit plus que la dernière guerre à Gaza montre que l'Europe a tout intérêt à ce que ces migrants crèvent et que ces morts servent d'exemple.

Une réforme de l'Islam comme la Réforme Protestante


Ayaan Hirsi Ali est une auteure qui a écrit plusieurs livres qui critiquent l'Islam et sa doctrine stagnante. Dans son nouveau livre intitulé Heretic, elle revoit sa position en disant que l'Islam peut avoir une réforme qui peut moderniser de nombreux aspects. Elle pense à une réforme de l'Islam comme celle des protestants qui a permis de propager la Bible grâce l'imprimerie et à détruire des dogmes qui étaient controlés par la papauté.

On peut dire que c'est mignon et c'est surtout une réflexion d'une personne qui a vécu une grande partie de sa vie dans une société occidentale. Même si elle a passé son enfance en Somalie et en Arabie Saoudite où elle a compris les abominations de la doctrine religieuse. Mais l'Islam ne peut pas être réformé puisqu'il y a de nombreux intérêts en jeu. Aujourd'hui, de nombreux dogmes que ce soit le droit des femmes, l'accès à la connaissance ou la critique ne sont pas le fait de l'Islam, mais des traditions des sociétés orientales qui l'ont greffé à cette religion afin de leur donner une légitimité sacrée.

Ces intérêts sont économiques et politiques plus que religieux. L'ironie est que si on commence une réforme protestante de l'Islam (quelle phrase), alors on devrait virer le cul des Saoudiens de la Mecque et de Médine et les américains seront les premiers à les défendre. Et c'est la même chose pour la plupart des monarchies du Golf. La légitimité religieuse leur permet de cacher leur incroyable incompétence, leur barbarie et leur esprit moyen-ageux.

Enfin, il faudrait aussi dire à cette auteure que la réforme protestante a provoqué des dizaines de guerres civiles qui ont fait des milliers de mort, qu'elle a favorisé l'essor de l'esclavage et qu'ensuite seulement,  on a eu une ouverture de la société à l'esprit scientifique.

Source : http://www.economist.com/news/books-and-arts/21648627-controversial-new-book-says-islam-must-change-five-important-areas-thoughts-its?fsrc=scn/tw/te/pe/ed/ReformingIslam


lundi, avril 20, 2015

Comment tuer des blancs


C'est un exercice délicat de tuer des blancs. Il faut utiliser les bons moments et des armes appropriés afin que la mort du blanc passe pour un rebondissement homogène et pertinent du reste du processus. Pour tuer des blancs, je préfère utiliser une approche totalement différente de l'attaque de base afin de créer un effet de surprise tout en permettant de bloquer les différentes attaques afin qu'on m'empêche de tuer les blancs.

D'autres préfèrent prendre leur temps avant de tuer les blancs afin de voir qui se fatiguera le premier. On peut également laisser vivre le blanc et faire comme si de rien n'était, mais ce blanc peut nous poser des problèmes plus tard. Il vaut mieux exterminer le blanc dès qu'il se présente sans pour autant qu'on passe pour un criminel. D'autres épargnent le blanc, mais c'est une chose qu'on ne doit jamais faire. Le blanc dévaste tout sur son passage et il ne laissera personne en vie si on minimise sa malveillance.

Le pire est que le blanc est totalement imprévisible et qu'on ne s'attend absolument pas à le voir débarquer. Et oui, on se rend compte qu'il est très difficile de tuer les blancs dans une conversation.


La grosse merde de l'écogeste


Hier, j'ai envoyé un crétin à l'hôpital. Ce crétin habitait dans une grande villa et il m'a bassiné tout l'après-midi avec ses écogestes. Il coupait toujours l'eau lorsqu'il se brossait les dents, il triait ses poubelles, ce genre de connerie. J'ai lancé une boite de conserve sur sa tronche.

Pour ceux qui ne sont pas riches et écolos, un écogeste est un geste quotidien qu'on fait pour sauver la planète. Il existe même des formulaires à la con pour noter tous ses écogestes afin de mesurer son poids carbone (encore une autre merde qui ne sert à rien). Vous cochez tous les écogestes que vous faites ou ne faites pas et à la fin, on vous dit si vous êtes un gros pollueur enculé de sa race un bourgeois de merde qui sauve sa planète.

Un mec l'a fait. Il faisait tous les écogestes proposés par les écolos de salon. Mais une fois par an, il faisait un voyage en avion pour aller voir un de ses proches. Son poids carbone était supérieur au pauvre clodo qui n'avait fait aucun écogeste.

L'écogeste est une propagande de merde pour que vous, riche habitant dans un pays, ayez bonne conscience quand vous polluez la planète par l'autre bout. Cela ne sert à rien et c'est aussi efficace que le colibri qui veut éteindre un feu de forêt avec une goutte dans sa bouche parce qu'il fait sa part. Mais les autres animaux ne vont jamais créer un mouvement de masse parce qu'ils sont assez intelligents pour sauver leur cul, vous voyez.

L'écogeste crée un fascisme écologique où seuls les riches pourront sauver la planète. Tous les produits écolos sont plus chers ce qui fait que seuls les riches pourront l'acheter sans oublier que toutes les technologies de pointe pour protéger l'environnement appartiennent déjà aux entreprises. Et dans le même temps, on va criminaliser les pauvres parce qu'ils n'ont pas les moyens d'écogester. C'est la même chose que ces connards qui nous disent que les liseuses électroniques polluent moins que le papier. Un papier met quelques mois à se recycler tandis qu'un composant électronique met quelques siècles. Vous allez laisser une note à vos enfants pour leur dire de surveiller la biodégradation des composants ou comment ça se passe ? Ce sont tous des écolos de salon où ils ne foutent rien de leur vie de merde et qu'ils n'ont jamais compris le fonctionnement de la planète. C'est facile de s'en foutre des déchets électroniques si on les envoie en Afrique.





La laïcité n'est pas l'absence de religions


Il y a une énorme propagande sur le concept de la laïcité dans un Etat. De nombreuses personnes pensent à tort qu'un Etat laïque n'a aucune religion. C'est faux puisque cela revient à interdire toutes les religions puisqu'on ne peut pas faire la distinction entre un Etat et ses habitants. L'Etat est la forme structurée de ses habitants.

La laïcité est l'acceptation de toutes les religions, mais aucune d'entre elle ne doit infecter les décisions de l'Etat.

Mais une propagande a permis d'inverser totalement cette définition. C'est pourquoi, l'interdiction du voile dans les établissements n'est pas de la laïcité, mais une forme totalitaire de pensée unique. De la même manière, une crèche ne devrait jamais être financée par une marie. Les chrétiens peuvent mettre des crèches où ils veulent, mais ils doivent utiliser leur propre fric. Mais la France propose 2 poids, 2 mesures en se basant sur ses racines chrétiennes et ça aussi, c'est vrai.

L'immigration musulmane date de quelques siècles, mais le christianisme est présent en France depuis 2000 ans. Vous ne pouvez pas effacer 2000 ans de conditionnement mental en mettant le mot laïque dans un document officiel, mais c'est nécessaire si on veut un vrai Etat laïque.

Par ailleurs, une vraie démocratie se base sur 3 principes fondamentaux :


  • L'acceptation de toutes les croyances dans un pays
  • Le questionnement sur ces croyances
  • L'analyse des réponses amené par les questions


Les religieux hurlent à la mort pour imposer la première règle et pour cause, c'est dans leur intérêt. Mais c'est une autre histoire quand on leur pose des questions sur leurs pratiques et qu'on analyse les réponses qu'ils donnent.


samedi, avril 18, 2015

La création du sentiment d'impuissance


Quand on parle d'activisme, la réponse toute-faite des con-vaincus est de dire est que ce n'est pas la peine et qu'ils ont déjà gagnés. Qu'est-ce qu'on peut faire contre une entreprise qui vaut des milliards de dollars. Qu'est-ce qu'on peut faire contre un gouvernement qui contrôle l'armée et la justice. Qu'est-ce qu'on peut faire à part à la boucler en espérant que l'orage passe.

Quand la FCC a lancé son débat sur la neutralité du net, son standard téléphonique a été saturé et son serveur mail est tombé en panne sous la masse des plaintes et des demandes de la part des citoyens américains. On ignore si la FCC a écouté ces demandes et on s'en doute, mais au final, la FCC a bien voté des mesures en faveur de cette neutralité du net.

Pour le vote sur le projet de loi sur le renseignement, on critique les 25 connards de député qui ont votés. Mais où sont les millions de français qui auraient dû protester. Ah oui, pour passer pour des défenseurs de la liberté d'expression après une tuerie de 17 personnes, tout le monde se lève. Mais quand on veut tuer la liberté de toute la population, il n'y a personne. Le sentiment d'impuissance prêché par les cons-vaincus est crée par les médias de masse et le gouvernement. Genre : Ce n'est pas la peine de lutter, on ne peut rien faire. Le fait même qu'on impose cette loi Stasique prouve que notre liberté leur fait peur.

Les citoyens américains se sont mobilisés en masse alors que cela concernait simplement la neutralité du net. Et on aurait eu une révolution sanglante si on avait tenté de voter une telle loi aux USA. On me dit que c'est déjà fait, mais justement, on l'a fait en cachette. Les citoyens américains se seraient mobilisés si leur avait donné le choix parce que les américains croient toujours en leur gouvernement alors que les français ont perdu tout espoir. On ignore si c'est une bonne ou mauvaise chose.

vendredi, avril 17, 2015

Attentions aux fous et collabos qui minimisent la loi sur le renseignement


On le voyait venir. De nombreux prétendus experts en sécurité se mettent à défendre la loi sur le renseignement. Mais l'approche est sournoise, car ils nous disent désormais que la loi sur le renseignement est bien encadrée, qu'il y a des gardes-fous, que le gouvernement va nous protéger des dérives. Tous ces enculés qui se disent activistes me rappellent le dessin animé de Tex Avery sur le Grand Méchant loup et les 3 petits cochons. Les 3 cochons avaient signés un traité de paix avec le loup qui ne l'a jamais respecté bien sûr.

Le pouvoir en France est totalitaire et il ne va plus supporter la moindre critique. Mais le plus important à comprendre dans cette histoire est que toutes ces lois de merde sont portés par la tendance d'extrême-droite ce qui nous donne une belle vision de la France dans les prochaines années. Ceux qui ont voté cette loi sont des traitres envers le peuple. Et tous ceux qui défendent la moindre ligne de ces lois sont aussi des traitres et doivent être traité comme tel.

En fait, il faudrait regarder les comptes bancaires de ces connards d'activistes pour voir combien ils ont touchés pour défendre un loi digne de la police Stasi.

jeudi, avril 16, 2015

On a supprimé les mots qui nous permettaient de nous battre


Il y avait un philosophe français qui nous a averti que dans le futur, il sera impossible de se battre contre les injustices sociales parce qu'on aura supprimé les mots qui nous permettent de définir ces injustices. Par exemple, on nous dit développement durable alors que c'est surtout capitalisme durable. Beaucoup de gens ont intérêt à ce que le capitalisme fou soit le plus durable. On ne dit plus handicapé, mais personne à mobilité réduit ou SDF pour des clochards et des pauvres.

Il y a une vraie volonté des pouvoirs successifs de nous enlever ces mots et de les remplacer par des termes qui atténuent totalement leur vraie sens. Et si vous ajoutez que l'utilisation de certains termes peuvent vous valoir un procès, alors on se rend compte de l'importance de ces mots dans notre quotidien. De ce fait, vous pouvez mener tous les combats que vous voulez, mais ils seront totalement inutiles si on vous interdit les mots qui désignent ces combats.

Birdman, un chef d'oeuvre


Birdman fait partie de ces films qui restent dans les annales. Michael Keaton est magistral et on voit clairement que ce film est autobiographique. Birdman raconte l'histoire d'un acteur qui a été une star à une époque et qui a décliné pour devenir un parfait inconnu. Pour se remettre en selle, il monte une pièce de théatre, mais son fantasme l'a totalement dominé parce qu'il croit vraiment être Birdman, le personnage qui l'a rendu célèbre. Il pense qu'il a des pouvoirs, qu'il peut voler, etc. Déjà, le plan séquence est magnifiquement contrôlé et on a l'impression que c'est un documentaire qu'un vrai film.



La réalisation est magnifique avec une superbe mise en scène. Pour ma part, les meilleures scènes sont les crises psychotiques de Keaton qui sont d'un réalisme criant de vérité. Surtout la transition instantanée lorsqu'il retrouve son état normal. Ayant moi-même parfois ce type de crise, je peux vous dire que c'est exactement ça. On part dans un monde hors de tout contrôle et on fait comme si de rien n'était dans la minute qui suit.

En revanche, la fin est pourrie et elle n'est pas aussi ouverte qu'elle le voudrait. A la fin, Keaton se retrouve à l'hôpital et il saute par la fenêtre. Sa fille arrive et elle regarde vers le bas et il semble qu'elle ne trouve rien ce qui implique qu'il se soit envolé comme Birdman. Et c'est en totale contradiction avec le reste du film puisqu'il y a beaucoup d'indices qui montre que Keaton est en plein fantasme psychotique. Par exemple, lorsqu'il pense qu'il survole Broadway et que le taxi lui demande de payer sa course. Donc, cette fille n'aurait pas dû regarder vers le haut à moins qu'elle ne souffre de la même maladie mentale que son père. Mais cela ne fonctionne pas puisque le fantasme psychotique est propre à chaque personne.

Mais Birdman est parfait dans tous les autres domaines. Si vous ne l'avez pas vu, allez-y. Car c'est simplement le film de l'année.


mercredi, avril 15, 2015

9 bonnes raisons de ne jamais avoir de femme comme présidente


1 - Toutes les politiciennes ne parlent que de contrôle des naissances, légifèrent sur le contrôle de naissance, vocifèrent sur le contrôle de naissance.

Comparaison du nombre de lois proposés par les hommes et les femmes



2 - Les femmes ont totalement échoués à diriger les entreprises les plus cotés en bourse.

La croissance des entreprises classé dans Fortune 1000 lorsque ce sont des femmes qui sont à leur têtes

3 - Les femmes gouverneurs sont les plus détestés des Etats-Unis

Le soutien des électeurs quand ce sont des femmes gourveneurs


4 - Aucune personne en ménopause ne devrait prendre de décisions importantes

5 - Les femmes n'ont pas ce qu'il faut

L'efficacité dans le leadership entre homme/femme

6 - Les femmes n'ont pas la personnalité pour devenir de vrais leaders.

Les traits de personnalité de leadership entre homme/femme

7 - Toutes les études montrent l'inefficacité extrême des femmes dans n'importe quelle tâche

L'efficacité des hommes/femmes vu par des entités tiers
8 - Les femmes politiciennes n'obtiennent jamais de budget du Congrès pour leurs lois et leurs projets.

Ce que les femmes ont réussis au Congrès américain
9 - Les américains ne veulent pas d'une femme dans un bureau

Résultat d'un sondage si un gouvernement serait mieux géré par une femme et que la situation serait pire si c'était un homme.

Les statistiques et les données ne mentent jamais.


Source

Les policiers ont tués plus d'américains que les terroristes


Le site Vox a publié une carte qui retrace toutes les morts causés par des policiers depuis l'an 2000. Les policiers ont tué 5600 personnes de façon intentionnelle alors qu'ils avaient des moyens non-mortels d'arrêter ces personnes. 5600 personnes est supérieur à tous les victimes du terrorisme incluant les victimes du 11 septembre.

Etant donné que la politique française copie à la lettre celle des Yankees, il faudrait peut-être se poser des questions sur l'utilité et la pertinence de tels gouvernements et se demander qui sont finalement les vrais terroristes. Terrorisme qui signifie répandre la terreur par la force et les armes en imposant une idée unique.


La carte interactive : http://www.vox.com/2014/12/17/7408455/police-shootings-map

Nightcrawler, l'actualité selon BFMTV et iTélé


Je viens de voir le film Nightcrawler qui retrace le parcours des pigistes qui sont spécialisés dans les images et les vidéos de choc. Ce sont des rapaces de l'info qui n'hésitent pas à se faufiler partout du moment qu'il y a du sang et des cadavres. Ils se baladent dans la ville en permanence pendant la nuit en scannant les fréquences de la police à la recherche des faits divers les plus sordides.

La présentatrice qui achète les vidéos a résumé l'actualité de nos jours en une seule phrase.

L'actualité est une femme blanche et riche qui s'enfuit dans un parc en ayant la gorge tranchée.




Le Bullshit du développement personnel


Quand on voit tous les connards et pétasses qui se lancent dans le développement personnel, on se demande s'il n'y a pas que des moutons dans ce monde. Carlin a parfaitement résumé le développement personnel dans le sens où il doit être personnel. Ce n'est pas à un péquenaud ou une pétasse de me dire comment améliorer ma vie. Et ils n'améliorent rien du tout, car les coach de développement personnel donnent des conseils bateaux avec des termes compliqués pour faire croire à leur prétendu expertise.

La seule amélioration qu'on peut voir dans le développement personnel est l'augmentation du compte en banque de ces guérisseurs avec leur sirop du 21e siècle. Ils mériteraient d'être sodomisés avec un cactus.

La constante macabre dans l'éducation


La constante macabre est un système inégalitaire qu'on voit systématiquement dans toutes les écoles d'éducation francophone. Elle implique que quelle ce soit la situation, on aura toujours un tiers des élèves qui seront les premiers, un tiers qui seront moyens et un tiers qui seront des cancres. Ce n'est pas une question de performance de l'élève, mais un système mis en place par les enseignants.

Une véritable abomination dans le secteur éducatif, la constante macabre sert à formater les élèves pour qu'ils soient obéissants dans la société et à fabriquer de la hiérarchie. Une manière de dire à Fatima qui vient des banlieues qu'elle sera toujours la dernière de la classe et c'est comme ça dans la société française. Pour démontrer la constante macabre, des sociologues ont mis des surdoués dans une classe. Mais ils n'ont pas dit à l'enseignante qu'ils étaient des surdoués. A la fin de l'année, il y a 33 % des élèves qui étaient premiers, 33 % qui étaient moyens et le reste avait une moyenne de 2/20.

Et la constante macabre qui est le résultat d'une éducation française à la ramasse est en contradiction avec les résultats du bac. Dans le pire des cas, on voit une réussite de 70 % au bac, mais la moyenne est de 85 %. Logiquement, la réussite du bac doit suivre la constante macabre, mais le taux de réussite très élevé démontre le contraire. La raison est qu'on demande aux examinateurs d'augmenter toujours le quota de réussite quitte à faire passer tout le monde sous des artifices d'examens en retard ou de cours de rattrapage. Le quota de réussite permet d'avoir des bonus de salaire.

mardi, avril 14, 2015

On a fermé les yeux pour le génocide du Rwanda et on détourne les yeux pour Boko Haram


L'UNICEF rapporte que 800 000 enfants sont fuient la guerre au Nigéria. Un drame humain sans précédent est en train de se produire alors que les médias et les gouvernements du monde ne foutent. Ces enfants sont enrolés par Boko Haram et dans quelques années, ils deviendront des ennemis féroces du système parce que le monde les a laissés tombés. Il ne faudra pas venir pleurer lorsque dans quelques années, ces enfants viendront nous voir armés jusqu'aux dents pour nous demander la facture et de payer le prix du sang.

800 000 morts dans le génocide du Rwanda. On approche déjà des 300 000 morts au Nigéria. Allez les nigériens, il vous reste encore 500 000 à mourir pour que le monde se bouge le cul... ou pas.

Le fichage des musulmans pour combattre le terrorisme


Une pétition citoyenne pour une proposition de loi en Ohio demandait à ce que tous les musulmans vivant dans cet Etat soient fichés. Utilisant le doux nom de NPT (National protection against Terrorism), cette proposition de loi impliquait que tous les musulmans devaient fournir leur religion dans tous les documents administratifs.

Ensuite, des questions devaient être posés sur les musulmans fichés en leur demandant ce qu'ils avaient fait pour combattre le terrorisme et l’enrôlement par l'Etat Islamique. Est-ce qu'ils avaient dénoncés suffisamment les actes terroristes et sinon, pourquoi ils ne l'avaient pas fait. Est-ce qu'avec leur inaction, les musulmans n'exprimaient pas une sympathie secrète envers l'Etat Islamique. La proposition de loi a été enterrée... pour le moment, mais sachez que ce fichage sur la religion sera la prochaine étape de la surveillance.

lundi, avril 13, 2015

Le concept des inégalités acceptables


Après la révolution industrielle qui a amené un boom économique sans précédent, les pauvres et les riches ont passés un contrat tacite. Les riches ont proposés une augmentation des inégalités en échange d'une petite amélioration du niveau de vie des pauvres. Les pauvres ont acceptés parce que même si c'est une amélioration minimale, cela reste quand même une amélioration. C'est la principale raison pour laquelle personne ne se bouge le cul quand il s'agit de défendre des bonnes causes ou de réduire l'inégalité. L'être humain est foncièrement mauvais et égoiste, il préservera avant tout son propre intérêt avant celui des autres.

Tout le monde pourra dire aujourd'hui qu'il vit mieux que ses parents et ses grands-parents. Il mange mieux, il boit mieux, il se soigne mieux, il baise mieux, il part en vacance dans des endroits exotiques. Ce sont les perles d'autochtones donnés par les riches afin de justifier les inégalités et tout le monde accepte ce contrat. Mais il y a un problème avec ce contrat.

L'amélioration des pauvres est minime. Cela signifie que même si le niveau de vie baisse ne baisse que d'un cheveu, alors c'est l'émeute et la guerre dans la minute qui suit. C'est un contrat extrêmement fragile et le pauvre ne peut répondre que par la violence. Le riche ne peut répondre que par la loi, les armes et les médias qu'il contrôle. De ce fait, toute personne qui refuse le contrat de l'inégalité acceptable sera considéré comme un ennemi du système et abattu comme il le mérite.

jeudi, avril 09, 2015

Piratage de TV5 Monde, la vérité


Le piratage de TV5 Monde est sans doute un coup du gouvernement français pour que son projet Loi Renseignement passe sans encombre et que la population français accepte l'idée d'un fichage systématique. En général, ce type de piratage est l'oeuvre de crétins qui se font passer pour une organisation systématique. TV5 Monde et France 24 sont également les principaux outils de propagande de la France en Afrique.

La plupart de leurs émissions promeuvent une attitude de colons/colonisés avec les africains. Mais surtout, ce piratage de TV5 Monde permettra d'étendre la loi renseignement aux dirigeants africains. La propagande pourra se baser que si TV5 peut être attaqué, alors tous les pays alliés de la France peuvent l'être aussi. N'oublions pas que la plupart des dirigeants africains des pays francophones sont issus de l'élite française. Ce n'est pas un hasard si en février 2015, les autorités de plusieurs pays francophones ont décidés d'envisager des lois sur la cybercriminalité à l'occasion d'une conférence sur la sécurité au Maroc.

mercredi, avril 08, 2015

L'exploitation commerciale de la religion

Le sud-est de l'Inde a été frappé par une sécheresse qui a durée depuis plusieurs années. Les paysans indiens sont connus pour leur niveau d'éducation inférieur et leur propension à croire tout et n'importe quoi. Un village dans cette région a été frappé par une sécheresse sans précédent. Les paysans étaient desespérés, mais un jour, une petite fille nait au village et le jour même, la pluie tombe en abondance. Et évidemment, les paysans ont crus que cette petite fille était une divinité. Les parents de cette fille qui étaient des pauvres ont vu le pain béni qui tombait du ciel. Ils se sont mis à organiser des visites et des rites contre de l'argent afin que les paysans viennent vénérer la fille.

A l'aube de sa 4e année, la petite fille tombe gravement malade et on avait même perdu tout espoir de la sauver. Les paysans ne voulaient pas aller chez le médecin, car une divinité n'a besoin d'antibiotiques. Un médecin leur a proposé de venir faire une injection en cachette pour sauver la petite fille. Les parents ont refusés et au lieu, ils ont enterrés et brulés la petite fille pour qu'elle devienne une vraie divinité à part entière. Evidemment, la petite fille n'était pas encore morte et ils l'ont enterrés vivante. Est-ce que ces crétins pensaient que c'était une vraie déesse ? Bien sûr que non, car on peut critiquer et trouver les failles dans la cuirasse d'une déesse vivante, mais lorsque la déesse devient vraiment divine, alors on peut tout faire en son nom et la moindre critique implique qu'on critique l'hindouisme. Cette histoire est tirée d'une série indienne, mais cette dernière se base toujours sur des faits réels rapportés aux autorités.

Cette affaire montre l'exemple parfaite de l'exploitation commerciale de la religion. Quelqu'un qui comprend l'arnaque financière et la richesse possible par la religion sera capable d'enterrer son enfant vivant sans aucun problème. Et cette exploitation commerciale se retrouve systématiquement dans toutes les religions parce que l'argent généré par la religion se base sur du vide. On critique le système bancaire actuel parce qu'une banque centrale peut faire tourner la planche à billet, mais ces billets ont un impact sur l'économie. En revanche, la religion est de la richesse qui se base sur des croyance invérifiables et donc, on peut dire ce qu'on veut. En fait, vous pourrez devenir riche avec la religion si vous avez une bonne tchatche. C'est pourquoi, on voit tous ces enculés d'évangélistes, de faux-prophètes, d'imams, de rabbins, de gourous qui sortent de nul part et qui vous promettent le paradis contre des tickets d'or. Vous n'aurez pas le paradis, mais l'or ira bien dans leur poche.

Les grigris, les amulettes, l'eau bénite, des morceaux de la vraie croix. Ce sont autant d'arnaques qui sont identiques au sirop guérit-tout pendant l'époque du Far-West. Mais cette fois, les vendeurs de sirop ont revêtus des manteaux d'impunité et de sacralité qui les rendent invulnérables aux critiques sous peine de damnation. Et comme il y a beaucoup de cons qui croient à ces cons originels, ces derniers utilisent les premiers cons pour les défendre.

Carlin avait résumé la religion de manière parfaite  : On nous dit que Dieu a crée l'univers. Le mec a crée un univers de milliards et de milliards d'année lumière en quelques jours et pourtant, ce Dieu a besoin de votre argent de pauvre mortel qui gagne à peine le RSA ?

Ce dieu est vraiment rapace comme dirait certains. Mais si on supprime Dieu et toutes les croyance spirituelles de l'équation, alors on a juste des arnaqueurs de première catégorie.


mardi, avril 07, 2015

Jean Germain, la vérité sur son suicide

Europe 1 a été l'un des premiers à rapporter la nouvelle. Jean Germain, l'ancien maire de Tours s'est suicidé en utilisant un AK47 parce qu'il voulait que tout le monde sache les raisons de son acte. Jean Germain a utilisé des pratiques mafieuses, des détournements de sa fonction pour organiser des faux mariages pour de riches touristes chinois. Surnommé comme les mariages chinois, ces mariages comprenaient la célébration de faux mariage assortis de visites de luxe dans les meilleurs monuments de la région. On estime que par ces pratiques, selon Marianne, Jean Germain a empoché un pactole estimé à 780 000 euros et 1,4 millions pendant les 8 mois qui ont duré cette activité.

Même c'est si l'une de ses collaboratrices qui a organisé toute l'arnaque, Jean Germain a donné son plein consentement en estimant que le mariage était un business comme un autre. Mais est-ce que ce suicide en est vraiment un ? se demande le Parisien. Avec le scandale de Jean Germain, le parti socialiste a perdu toute sa superbe puisqu'il a perdu plusieurs villes dans cette région. Cela a favorisé la montée du FN, mais surtout de l'UMP qui a payé pour 85 articles incendiaires dans les médias pour trainer Jean Germain et les socialistes dans la boue.

Selon Le Point, Jean Germain n'était pas une personne à fréquenter au PS et on se souvient de ses propos antisémites en 2013 lorsqu'il a déclaré que la ville de Tours possède peu de juifs comparé à la moyenne nationale. Est-ce que c'est un vrai suicide ou un assassinat orchestré par un parti qui voulait se débarrasser de la tête de turc parfaite pour attaquer les socialistes. Ouest-France y va de son analyse en estimant que le suicide de Jean Germain est la meilleure chose qui puisse arriver au PS puisque celui-ci pourra le transformer en un martyr en nettoyant toutes ses frasques mafieuses pendant son mandat.

Et un suicide qui tombe au bon moment est forcément un assassinat même involontaire conclut l'un des éditorialistes de Canal+.


lundi, avril 06, 2015

Quand est-ce qu'on ne doit plus obéir à son gouvernement ou mon concept de gouvernement moral


La relation entre un citoyen et son gouvernement est un contrat. Le citoyen vote pour le gouvernement parce qu'il espère qu'il aura une meilleure vie et qu'il sera protégé des dangers. Le gouvernement s'engage à respecter ces exigences en échange du vote. Mais qu'est-ce qui se passe si le contrat est rompu ? Il est du devoir du citoyen de se battre contre le gouvernement puisque ce dernier l'a trahi.

De nos jours, on voit que les gouvernements rompent le contrat citoyen depuis des décennies. Et on espère toujours que ce sera mieux avec le prochain gouvernement, mais les gouvernants sont une classe d'élites qui se repassent le flambeau entre eux et le vote n'est qu'une illusion qui permet au citoyen de croire qu'il jouit d'une certaine liberté dans sa destinée.

En général, le citoyen estime qu'un gouvernement doit le protéger contre le vol, le meurtre, le viol, les blessures physiques, morale, etc. Mais quand un gouvernement se met à utiliser ces crimes contre le citoyen sous le prétexte parce qu'il y a des lois, alors on a un système totalement perverti où le citoyen est obligé d'obéir alors qu'il doit respecter les lois. Le respect doit être mutuel sinon c'est de l'esclavagisme.

Le concept du gouvernement moral vient de l'athéisme. Contrairement à l'idée prédominante, l'athéisme n'est pas le refus de Dieu ou d'une pensée créatrice, mais le refus de la religion imposé et maintenue par la force. Certains athées vont créer leur propre religion morale en fonction de leurs préférences. Ils vont donner aux pauvres en se basant sur des règles spirituelles qu'ils se sont fixés. Le citoyen doit également construire son gouvernement moral et renier tous les gouvernements existants.

Mais ce refus du gouvernement doit être total. Ce n'est pas la peine de protester pour ses droits dans une manifestation contre le gouvernement alors que le lendemain, on fait gentiment la queue pour toucher ses aides sociales.


mercredi, avril 01, 2015

La différence entre une tyrannie et une dictature


Etant donné que la France s'enfonce tout droit dans la dérive de terreur et sécuritaire, il est bon de se demander si elle ne va pas devenir une dictature ou une tyrannie. Ces 2 termes possèdent des comportements similaires, mais personnellement, je considère que la tyrannie se différencie par son approche vis à vis du peuple.

Dictature - Une dictature est toujours dirigée par un ou plusieurs personnes. Ces personnes vont voter des lois pour favoriser les intérêts de leurs amis et pour s'accrocher au pouvoir le plus longtemps possible. Quand la dictature vote ses lois, elle s'en fout complètement de l'avis du peuple et de l'opposition. La dictature est dans une telle position intouchable qu'elle se moque des pauvres manants dans la rue.

Tyrannie - La tyrannie est exactement la même chose. Elle vote des lois pour s'accrocher au pouvoir et elle favorise toujours ses amis. Mais contrairement à la dictature qui se moque des critiques, la tyrannie ne les supporte pas. La tyrannie est une Upgrade de la dictature avec un DLC d'intolérance absolue. Non seulement, la tyrannie vote des lois répressives, mais elle veut que le peuple et l'opposition soient d'accord avec ces lois. Tout opposant à cette loi est considéré comme un ennemi de la nation et abattu d'une balle dans la tête. La tyrannie impose la terreur et elle veut que le peuple l'aime pour imposer cette terreur. La tyrannie est souvent présente dans les pays dont la politique est contaminée par le religion. L'Arabie Saoudite est le meilleur exemple.

Concernant la France, il est évident qu'elle va devenir une tyrannie. Car le gouvernement veut que tout le monde accepte les lois répressives qu'elle votera dans le futur. Toute personne critiquant ces lois sera considérée comme une complice du terrorisme et une ennemie de la nation.



The Hunger, une série dont on se rappellera toute sa vie


The Hunger est une ancienne série sortie en 1997 et terminée en 2000. Il est étonnant que je ne l'ai pas regardé avant, car cela reste l'une de mes meilleures expériences.

The Hunger concerne des petits épisodes de 25 à 30 minutes avec une bonne grosse dose d'érotisme, de surnaturel et de scénario très original. La patte visuelle est excellente avec une approche de la mise en scène qui est unique en son genre. En fait, The Hungers possède des relents de la 4e dimension par son approche de la science-fiction. De nombreux acteurs ont joués dans The Hungers et leurs rôles ont été tellement marquants qu'ils ont tous réussis dans leur carrière plus tard.



The Hunger raconte la faim sous toutes ses formes. Faim de sexe, de pouvoir, d'argent, d'amour, d'obsession. On apprécie ces anciennes séries des années 1990 qui étaient sans concession que ce soit pour montrer la violence et le sexe. The Hunger est très difficile à trouver et on risque de tomber sur le film homonyme qui est plus une bouse qu'autre chose. Je sais qu'il y a un coffret de 11 DVD qui contiennent les 2 saisons de The Hungers, mais on les trouve uniquement chez les particuliers.  Mais on la trouve assez facilement sur le web dans certains réseaux...

Quand je regarde The Hunger, je suis impressionné par sa fraicheur et c'est le putain de paradoxe quand on regarde les séries TV récentes qui sont lisses, aseptisés et sans aucun intérêt. The Hunger n'est pas une série pour les gamins. A coté, Game of Throne et True Blood, c'est Alice au pays des merveilles. Donc, évitez de la regarder en famille.


mardi, mars 31, 2015

Comprendre la création monétaire et la dette

Quand on pose la question : Qui crée la monnaie ? En général, la réponse est évidente et on dit souvent que c'est la banque centrale. Et techniquement oui, elle crée la monnaie, mais pourquoi faire ? Quelle est la principale raison pour créer de la monnaie ? La réponse est également évidente est parce que quelqu'un l'a demandé et on arrive doucement, mais surement aux emprunts et au système de crédit.

Je veux une maison à 250 000 euros


Imaginez que vous ayez envie de construire une maison à 250 000 euros. Evidemment, vous n'avez pas cet argent, mais vous avez un travail et donc, vous pensez que vous pouvez emprunter ces 250 000 euros et avoir la stabilité nécessaire pour les rembourser. En général, une banque est toujours enclin à donner un prêt du moment que vous avez un revenu stable et que vous n'êtes pas trop malade. Supposez que vous fassiez la demande de prêt le lundi et que le banquier vous dit de venir le vendredi pour finaliser le contrat. Au moment où vous passez la porte de la banque le vendredi, où sont les 250 000 euros ? Le banquier vous a donné un accord préalable et donc, il sait qu'il aura suffisamment de fonds pour avancer le prêt. Mais d'où vient le fric ? Du coffre-fort ? Des comptes des autres clients qui ont fait un dépot ? Et bien non, ces 250 000 euros vont apparaître par magie à la seconde où vous mettrez votre signature sur le contrat. Pas avant, ni après.

Le seul moyen de créer la monnaie est que quelqu'un la demande sous la forme d'un emprunt. Donc, si tout le monde emprunte de l'argent et donc, qu'il est endetté, alors on a l'habitude de dire qu'on vit dans une société riche. C'est le premier paradoxe de la monnaie dans notre société puisqu'elle implique qu'on doit s'endetter pour être riche. Une chose à comprendre est dans tout le processus complexe d'un prêt bancaire, le jargon financier, les gestionnaires de banque et autre serviteur du système est que la seule chose précieuse est votre signature. C'est pour ça que les banques mettent autant d'efforts à vendre leurs services. Pour que quelqu'un vienne dans leur bureau et appose sa signature au bas de leur contrat. Car ce n'est pas un accord de prêt, mais une reconnaissance de dette.

Le remboursement détruit la monnaie


Le seul prétexte pour les emprunts est la création monétaire. Mais l'inverse est également valable. Une fois que vous avez vos 250 000 euros, vous vous dites que ça ne vaut pas le coup de s'endetter pendant 20 ans et vous allez annuler le prêt. Et bien, le banquier va tout faire à l'envers. Il va supprimer les 250 000 euros de votre compte et il va supprimer les chiffres des actifs de la banque puisqu'on le répète, on crée de la monnaie uniquement lorsque quelqu'un souscrit à un emprunt sinon il n'y aucune raison de la créer. Pour qu'un tel système fonctionne, il faut que la roue continue de tourner avec un cycle de remboursement, mais surtout qu'il y ait constamment de nouveaux emprunteurs. Parce que ces nouveaux emprunteurs vont permettre de payer les intérêts. Et oui, on oublie souvent qu'un prêt s'accompagne d'un taux d'intérêt. Et en général, l'emprunteur devra travailler plus juste pour payer les intérêts.

A la base, il pensait qu'il pourrait s'en sortir parce qu'il a calculé uniquement sur la base des 250 000 euros, mais le taux d'intérêt, si on prend le crédit immobilier, peut revenir le double sur 20 ans. Et donc, il devra trouver 250 000 euros en plus de ceux qu'il doit déjà. Donc, quand on lui présente le contrat, il réfléchit quelques secondes et il se dit que : Bon, je travaille de 09 à 14 h, je pourrais trouver un autre boulot pour rembourser mon prêt avec les intérêts. La première injustice est qu'il devra travailler beaucoup plus, mais que ses conditions de vie ne vont pas s'améliorer pour autant. Il va juste travailler plus avec un niveau de vie qui stagne. Et s'il cumule plusieurs prêts, alors il sera vite étouffé.

Ensuite, s'il décide de prendre un 2e ou même un 3e travail, cela signifie automatiquement qu'une ou plusieurs personnes vont perdre leur propre emploi puisque notre emprunteur les a pris. Et on a une seconde injustice sociale qui se produit avec le chomage structurel de masse (c'est à dire un chômage qu'on ne pourra jamais résorber puisqu'il est le produit de certaines mécaniques du système).

Le cycle infernal de la dette


Et comme 2 personnes ont perdus leur travail parce que vous cumulez 3 emplois en même temps, cela signifie que les prochains emprunteurs dans le cycle doivent emprunter plus de 250 000 euros pour alléger la charge du premier emprunteur. Et on se retrouve dans un système pyramidal. Les détracteurs du système bancaire et du système de crédit estiment que ce secteur est une pyramide de type Ponzi qu'on connait aussi sous le nom d'arnaque pyramidale. En gros, le sommet ne paye quasiment rien ou plutôt perçoit les intérêts tandis que ceux d'en bas devront supporter la pyramide avec leurs petites mains.

Et l'augmentation du système de crédit est proportionnel à l'augmentation de la charge de la dette. Concernant les Etats-Unis et l'Europe, vous pouvez faire le test suivant : Demandez à vos proches, vos connaissances ou votre Call-Girl s'ils possèdent un crédit. Je dirais que 95 % répondront par l'affirmative. Mais 100 % payent un prêt même s'ils ne le savent pas. Ce n'est pas parce que vous n'avez pas de crédit bancaire que vous échapperez au système de la dette.

Si vous gagnez votre salaire, alors l'entreprise qui vous emploie a forcément emprunté de l'argent à un moment ou à un autre. Si vous êtes un agriculteur, alors vous avez forcément emprunté pour acheter des matières premières. En fait, la seule manière d'avoir une apparence de richesse dans les sociétés occidentales est d'être endetté au maximum. Et on arrive dans une situation où tout le monde est endetté. Mais encore une fois, la création monétaire et donc de la croissance économique dépend uniquement des nouveaux emprunts qui viennent contre-balancer les premiers prêts, mais qu'est-ce qui se passe si personne n'emprunte ? Et bien, c'est la définition de la crise économique. Une crise économique ne se traduit pas par de la pauvreté, mais par le manque d'argent. Vous êtes un chômeur, mais vous êtes riche. Parce que vous avez votre intelligence, que vous êtes un bonne santé, que vous pouvez travailler, c'est ça votre richesse. Et vous pouvez transformer cette richesse en monnaie... si vous aviez du travail.

Avec un tel système, on crée également un état de stress permanent chez tous les personnes actives. Ces dernières ne se préoccupent plus de bien vivre, mais uniquement si elles pourront rembourser leur prêt. Et cela atteint de telles proportions que même la famille n'existe plus dès qu'il y a du fric en jeu. On est prêt à s'étriper dès qu'il y a quelques euros en jeu même si on a la famille la plus soudée du monde.

On ne prête qu'aux riches


Cette expression est acceptée par tout le monde, mais il est intéressant de voir ce qu'elle implique. On a tendance à considérer les banques et les banquiers comme des fils de pute de charognards et des profiteurs. Mais le banquier gagne sa vie comme tout le monde (bon, pas comme tout le monde), mais il demande des intérêts sur votre prêt parce qu'il doit payer son propre niveau de vie, générer des bénéfices pour ses actionnaires, etc. Et donc, il va être incité à choisir les dossiers de prêt les plus rentables et surtout, les plus fiables.

Imaginez que vous avez inventé une machine qui permet de créer de l'énergie à partir de l'air. Vous avez besoin de 1 million de dollars pour lancer votre projet. Vous allez à la banque et vous faites votre demande de prêt. Sur le banc en attendant votre tour, vous avez un autre mec qui veut faire aussi une demande de prêt, mais lui, il veut acheter sa 3e maison à 4 étages dans la ville de Paris et le monsieur est dans l'immobilier depuis 20 ans. Comme on l'a dit, le banquier pourrait vous prêter de l'argent et à ce monsieur puisque l'argent est crée par le prêt. Mais le banquier doit également s'assurer que les 2 personnes puissent rembourser. Entre un mec qui vit avec ses parents et qui a inventé un machin-truc pouvant révolutionner le monde et l'autre mec qui a déjà des plusieurs maison et qui possède une rente certaine par année, vous croyez vraiment que vous allez recevoir votre million ? C'est impossible que vous ayez ce prêt, car vous avez peut-être un profil rentable, mais vous n'êtes pas du tout fiable.

Et ce système de crédit va créer une inégalité extrême entre les riches et les pauvres. Moi, je me met à la place du promoteur immobilier. Je possède plusieurs dizaines de maison et je génère des milliers d'euros chaque mois. Il est évident que je gagne largement pour vivre. Et l'argent en surplus est inutile, rappelez-vous. Et donc, je vais investir ce fric dans différents domaines. Et je vais atteindre un tel niveau de richesse que je pourrais quitter le cercle du remboursement pour entrer dans celui de la perception d'intérêt. A force d'investir et d'avoir des garanties de rente (et non de revenu), je grimperais dans la pyramide et je serais celui qui perçoit les intérêts tandis que les autres en bas devront les payer. Sur notre prêt initial de 250 000 euros, la banque va recevoir 250 000 euros de plus avec les intérêts et le meilleur ? Elle recevra cet argent sans aucune production en échange. La seule chose qu'elle a faite est de donner un prêt en écrivant des chiffres dans un ordinateur. Mais ces chiffres vont lui rapporter gratuitement le double pendant 20 ans

Comprendre le concept d'inégalités sociales


Et en parlant d'égalité sociale, les détracteurs disent toujours que certains ont de la chance et d'autre non. Je hais les personnes qui ont réussis et qui estiment qu'ils ont réussis par leurs propres moyens. Messieurs et mesdames qui seraient visés par cette description, sachez que vous avez réussi uniquement parce que vous étiez à la bonne place et au bon moment. L'exemple parfait pour illustrer le concept de l'inégalité est la salle de classe.

Dans une salle de classe, il y a plusieurs bancs d'élèves. Un professeur arrive et vous dit : Aujourd'hui, il y a un examen, mais à la place, je vous propose un jeu. Je vais mettre une corbeille à coté de ma table. Vous faites des boules de papier et vous jetez la boule dans la corbeille. Si vous la mettez dedans, je vous donne un 20/20 sans passer aucun examen. Tous les élèves jettent la boule. Et évidemment, ceux qui sont dans la première rangée la mettent du premier coup puisque c'était ultra facile. Dans la seconde rangée, il y a eu 60 % des élèves qui ont réussis à la mettre. Et ce n'est pas à cause de la distance, mais parce que la première rangée leur cachait la corbeille. Et les chances diminuent encore plus pour les rangés inférieures.

Maintenant, le professeur dit : Bon, certains d'entre vous n'ont pas réussis. Mais écoutez, on refait le test pour donner une seconde chance, mais on le refait uniquement si tout le monde est prêt à recommencer. Qu'est-ce qui va se passer à votre avis ? La première rangée ne voudra pas répéter le test parce qu'elle estimera qu'elle a réussi selon les règles et qu'elle n'a pas à recommencer. C'est la définition exacte de l'inégalité. Vous n'avez pas réussi parce que vous étiez le plus fort, mais vous avez réussi parce que l'objectif était le même pour tout le monde, mais que les règles étaient différentes pour chacun. Cela montre pourquoi le secteur professionnel s'illustre par une compétition acharnée. On serait prêt à s'étriper pour décrocher un travail. Un esprit de compétition qui est alimenté dès les débuts de l'école, mais tous les secteurs de la société sont régis par l'économie et son système de crédit et où la compétition est le seul commandement divin qui prévaut.

L'Etat ne crée pas de la monnaie par magie


Mais revenons à nos moutons de prêt. S'il n'y pas plus de nouveaux emprunts, alors les entreprises ne peuvent pas embaucher des personnes qui deviennent des chômeurs par force. Tout l'intérêt du système de la dette est de vous donner l'apparence de richesse. De plus, on a tort de penser que l'Etat peut créer de la monnaie par magie via sa banque centrale. Non, les lois stipulent que l'Etat doit emprunter de l'argent à la banque centrale. Il est interdit aux Etats de créer de la monnaie alors que c'est l'un des 3 principes régaliens d'une démocratie (les 2 autres étant la sécurité intérieure et extérieure et la justice). De ce fait, le fondement d'une démocratie implique qu'un Etat doit frapper sa monnaie comme il le veut et surtout, il peut le faire à un taux zéro. Cela signifie qu'il peut créer de la monnaie sans la rembourser. On retrouve le concept de la création illimitée de la monnaie, mais on s'en fout puisqu'on n'est pas obligé de la rembourser. Après, certains diront que cela crée de l'inflation qui indique qu'il y a trop de liquidités en circulation, mais on s'en fout aussi parce qu'on peut créer autant de monnaie qu'on veut en fonction des besoins de la population. Mais dans notre système actuel, l'Etat doit toujours rendre des comptes à la banque centrale. Et en général, les banques centrales sont gérés par des personnes provenant des banques privés et donc, on retrouve le système bancaire qui est totalement aux manettes du système.

Si on revient au système de la dette et qu'on endette tout le monde, alors le système doit s'écrouler. Au final, le système financier actuel est une bulle spéculative permanente dans la mesure où on a une période d'euphorie où les banques donnent de l'argent les yeux fermés et tout le monde emprunte parce qu'il a confiance dans l'avenir. Et le pire est que le système ne s'écroule pas même lorsque tout le monde est endetté, car il y a encore 2 autres étapes qui permettent de gonfler la bulle avant l'éclatement final. Et l'avant-dernière étape est d'appeler les NINJA à la rescousse.

Les N.I.N.J.A dans le système économique


Le sigle N.I.N.J.A signifie No Income, No Job and Assets. Selon le doux vocabulaire des économistes américains, il désigne simplement les clodos. Les mecs qui n'ont rien de rien et qui n'auront jamais rien. Après les attentats du 11 septembre, l'Amérique était dans le cycle infernal de la dette et donc, les nouveaux emprunts ont cessés du jour au lendemain puisque les Yankees venaient de découvrir le terrorisme et qu'ils n'avaient pas confiance dans l'avenir. Alors le gouvernement Bush est allé voir les banques avec un chèque en blanc en disant : Allez, donnez tout l'argent que vous voulez aux NINJA et s'il y un problème, on paiera les pots cassés. Et c'est exactement ce qui s'est passé en 2008 et le remboursement des banques par les gouvernements. Et on a vu des centaines de commerciaux des banques qui prospectaient chez tous les pauvres qu'ils ont pu trouver. Et le discours des banques est d'une inventivité remarquable. Bon, parce que le clodo est ultra-pauvre, mais il n'est pas con. Quand le commercial lui disait : Tenez, voici 500 000 dollars pour vous acheter une maison parce que vous pouvez être un pauvre, mais vous vivez aux Etats-Unis d'Amérique et vous avez le droit à une maison.

Le clodo lui répondait : Non, mais t'es complètement chtarbé ? Tu vois où je vis ? Je n'ai pas un rond, pas de travail, pas de garantie ! Fous moi la paix !

Le commercial lui fait donc la meilleure proposition de sa vie : Ecoute, on est là parce que le secteur de la construction est en plein boom. On te prête parce que les prix des maisons ne cessent de monter (n'oubliez pas, on est en pleine bulle immobilière). Tu es gagnant sur tous les tableaux. Etant donné que le secteur de la construction est en plein essor, ce serait bien le diable si tu ne trouve pas un boulot dans ce secteur. Et puis, on fait un geste puisque c'est toi. On te donne les 500 000 dollars maintenant, mais tu ne rembourse que dans 2 ans. Et si par malheur, tu ne trouve pas de boulot dans 2 ans, c'est pas grave. Ben oui, je te dis que les prix des maisons montent sans cesse et donc, tu achète ta maison actuellement à 500 000 dollars et tu pourra la vendre dans 2 ans et elle vaudra surement plus chère (le terme à retenir ici est surement). Et si tu la vends, par exemple, à 600 000 dollars, alors tu nous rembourse les 500 000 dollars et tu empoche les 100 000 en soldant ton crédit. Evidemment, le commercial n'a pas parlé des intérêts sur le prêt.

Et c'est exactement ce phénomène qui a provoqué la crise des Subprimes. Quelques années plus tard, les premiers remboursements sont arrivés à échéance et comme un NINJA reste un NINJA toute sa vie, alors il est évident qu'il va être en défaut de paiement. La banque s'en fout puisqu'elle saisit simplement la maison, la vend au plus offrant et le gouvernement Bush lui rembourse la différence. Cependant, c'est un processus complètement inverse de la bulle. Parce que du jour au lendemain, la bulle éclate et les faillites sont instantanés. En quelques jours, on a des millions de maisons non payés se retrouvant sur le marché. Et les mecs qui ont du fric se disent : C'est en train de baisser et donc, je vais attendre encore pour avoir encore moins cher. Et plus personne ne crée de richesses. Et la récession suit immédiatement la bulle spéculative. Le secteur bancaire gagne à tous les coups que vous puissiez payer ou non votre dette. C'est un système de merde, mais c'est comme ça. Donc, on a endetté toutes les personnes actives, les vieux, les handicapés et même les NINJA. Maintenant, le système doit s'écrouler non ? Et bien pas exactement. Quand on a donné des emprunt à des pauvres dans des pays riches, alors il reste encore les pauvres dans les pays pauvres.

Le tiers-monde rembourse votre dette, bande d'enculés


C'est bien d'endetter un particulier, c'est bien aussi d'endetter une entreprise, mais le plus cool est d'endetter tout un pays. Tout le cycle de dette s'applique uniquement aux pays riches, car les pays pauvres ont été épargné pour l'instant. Mais le tiers-monde représente 4,3 milliards de personnes. Imaginez le désespoir des banquiers ! 4,3 milliards de personnes qui n'ont pas de dettes ! Que nenni, il faut remédier à cette situation. Evidemment, les banquiers ne peuvent pas débarquer comme ça dans leurs jets privés en donnant des emprunts sinon ils se feraient lapider fissa. Et c'est là que le gouvernement vient à rescousse en créant des organismes de pacotille qui vont promouvoir le système de crédit dans le tiers monde. Et tout le monde pense au FMI et à la Banque Mondiale, mais il y a d'autres comme l'ONU (oui, oui), la BAD, etc. Toute organisme promettant une aide au développement est un cheval de Troie pour propager l'infection du système de dette néo-libéral. Mais comment ça marche ?

Le hasard ne fait pas bien les choses, car en général, les pays pauvres sont remplis de ressources naturelles, mais qui n'ont pas les moyens de les exploiter. Donc, le FMI et la Banque mondiale vont débarquer en disant aux dirigeants: Ecoute, t'as du pétrole, de l'or, du diamant, pourquoi tu reste là comme un crevard ? Exploite les ressources et on peut te trouver des acheteurs dans nos pays riches. Le dirigeant dans le pays pauvre lui répondra : Non, mais vous avez fumé la serviette hygiénique de Christine Lagarde ou quoi ? Nous, on n'a rien, pas d'argent pour exploiter les ressources.

Et là, le FMI et la Banque Mondiale vont dire en souriant : Mais ce n'est que ça ? c'est pas grave, tiens, on te prête 25 milliards de dollars et tu nous remboursera petit à petit. Et donc, le pays pauvre est tout content et il va dépenser les 25 milliards de dollars. Il va créer des routes, des hôpitaux, etc. Il pourra même créer des infrastructures pour exploiter ses ressources. Oui, mais les ressources ne se vendent pas sans un intermédiaire. Donc, le FMI revient quelques années plus tard et il dit au pays pauvre : Non mais, qu'est-ce que tu attend putain ? Mais vas-y, vend tes putain de ressources pour qu'on puisse les acheter. Et là, le pays pauvre : Oui, mais on n'a pas d'entreprises pour raffiner les produits et les vendre sur le marché international.

Et là, la Banque mondiale et le FMI vont abattre leur carte maîtresse : Mais ce n'est pas grave, nous, on a les entreprises. On va faire des accords commerciaux où tu autorise les entreprises de nos pays à raffiner les produits dans ton pays et ces entreprises pourront les vendre sur le marché international. Posez-vous la question : Pourquoi le FMI n'a pas donné d'autres 40 milliards de dollars pour que le pays pauvre puisse créer ses propres compétences et entreprises ? Pour la bonne et simple raison que le FMI et la Banque Mondiale ont donnés les 40 premiers milliards afin que les bulles spéculatives dans leurs pays continuent de gonfler. Je le répète, chaque nouveau emprunteur doit payer plus que tous les autres. De ce fait, il faut alléger la charge des citoyens des pays riches d'une façon ou d'une autre. Et cette charge s'allège en faisant repartir la croissance et donc, en créant de nouveaux emprunts. La banque mondiale et le FMI vont repartir dans leur pays et leur gouvernement va dire à leurs entreprises : Ecoutez, on a du travail pour vous en Afrique, à Madagascar, en Asie. Allez-y, engagez des personnes, étendez votre croissance à l'international et amusez-vous ! Les entreprises qui ont de nouvelles commandes provenant du tiers-monde vont engager à tour de bras. Et tout est bien qui finit bien ! Mais les intérêts sur les 40 milliards de dollars prêtés par le FMI aux pays pauvres, qui va les payer à votre avis ? Et bien, ce seront les esclaves dans les pauvres puisque la règle d'or de ce système de dette est que le dernier emprunteur paie toujours plus.

L'exemple de l'Inde et de Madagascar


Quand le nouveau premier ministre indien a été élu, il a déclaré que la priorité du gouvernement est de créer de la richesse. Et il fait une chose hallucinante et abominable. Il a incité les paysans à abandonner leurs investissements sur l'or pour créer des comptes bancaires. Texto, c'est : Les comptes bancaires vous permettent d'accéder à de nombreux services incluant les crédits. Avec les crédits, vous pourrez acheter des maisons et organiser sereinement le mariage de vos enfants. Jetez l'or, jetez la terre ! Achetez à crédit et si vous avez de l'argent, investissez-le dans le secteur technologique situé à Bangalore. Secteur technologique qui est évidemment une bulle spéculative. Qui serait assez con pour dire qu'un lingot d'or ou un lopin de terre vaut moins qu'une série de chiffres sur un compte bancaire et pourtant, c'est ce que ce débile a fait.

Quand le président de Madagascar a été élu, le FMI est arrivé comme un chacal. Madagascar a subi des invasions acridiennes, la famine, les inondations, en fait, le pays a eu droit aux 10 plaies de l'Egypte. On compte des centaines de mort et une misère absolue. La première déclaration du FMI quand il est arrivé au pays : Il faut que la population malgache cesse d'être dans l'illégalité fiscale et qu'elle paye ses impôts. Des impôts qui serviront à payer la dette de Madagascar. 

Les cadavres squelettiques, les noyés et les affamés, on s'en fout, mais les impôts, ça c'est important !

Et le système de dette dans le tiers-monde équivaut à une exploitation absolue qui est pire que l'esclavagisme. Vous pouvez vérifier avec les données du FMI et de la Banque Mondiale. Ces 2 organismes n'ont jamais financés une seule entreprise ou un centre de formation dans le tiers monde. Il vont donner plein de fric pour exploiter les ressources, mais les vrais bénéfices de ces ressources doivent aller aux entreprises dans les pays occidentaux. Et en plus des entreprises, il y a l'aspect de la sécurité qui n'est pas à négliger. Parce qu'on l'a déjà dit, les pauvres ne sont pas cons. Si vous exploitez le pays pauvre et que vous traitez la population comme de la merde, alors il est évident qu'elle va se rebeller. Il y aura forcément quelqu'un d'un peu audacieux qui va créer un groupe pour attirer les têtes brûles et ils deviendront des combattants de la liberté. Et s'ils décident d'attaquer un Pipeline ou les cadres occidentaux d'une raffinerie, alors le même FMI et la Banque Mondiale va aller pleurer chez le gouvernement qui va inciter les entreprises à engager des mercenaires. L'exemple de Black Water en Irak pour la reconstruction est criante de vérité et de misère.

Et il n'y a pas de solutions


En général, quand on fait une synthèse de toutes les merdes économiques, on a souvent le mec qui donne des solutions magiques pour remédier à tout d'un seul coup. Mais le problème est que ce système est notre société moderne. Elle n'en fait pas partie, mais c'est LA société moderne. De ce fait, vous aurez souvent des prophètes et de nouveaux Che Guevara qui vont débarquer en disant qu'ils ont crées un parti politique pour le peuple par le peuple, mais cela ne sert à rien. Dès qu'ils vont entrer au gouvernement, ils vont exactement faire comme les autres parce qu'autrement, le système les éjecterait à coup de fausses accusations et de préservatif déchiré. Nous sommes condamnés à vivre dans ce système et ce sera le cas pour nos enfants et leurs enfants.

On pourrait essayer de créer des univers parallèles en utilisant d'autres systèmes, mais on voit rapidement qu'ils sont remplis d'inconvénients.

On peut frapper de la monnaie à taux zéro. En supprimant la nécessité de rembourser, on peut avoir de l'argent pour tout le monde. Dans ce scénario, le seul prétexte de l'argent est de faire tourner l'économie. La seule condition est que les gens aient suffisamment confiance dans ces monnaies pour leur accorder une valeur proportionnelle aux produits et aux services qu'ils utilisent dans leur quotidien. Evidemment, la principale critique d'une création illimitée de monnaie est l'inflation, mais on s'en branle puisqu'on pourra recréer de l'argent derrière pour s'accorder avec des prix des produits toujours plus élevés. Dans ce scénario, on pourrait arriver dans une société exorbitante, mais que tout le monde pourrait payer. Le problème est qu'il faut que la monnaie qu'on crée de manière illimitée soit acceptée par tout le monde. Et si tous les pays commencent à frapper leur monnaie sans aucun remboursement, alors on ignore ce qu'il peut advenir. Mais on peut parier que les gens, moutons qu'ils sont, vont privilégier une monnaie par rapport à une autre et on revient à notre schémas d'arnaque pyramidale.

On pourrait aussi partir sur le revenu de base, mais ce n'est qu'un composant remplis d'erreurs. Le problème est que tout le monde aurait un peu d'argent, mais le système de crédit serait toujours présent. De plus, le revenu de base risque de créer une société de consommation superficielle à outrance. La base du système de crédit est qu'il nous incite à acheter 90 % de choses qui sont inutiles. Et un revenu de base va provoquer le même scénario, mais en pire. Il faudrait que les gens revoient totalement leur mode de vie et de confort pour que le revenu puisse apporter un développement humain sans les abus de la consommation.


Syndrome Ninjago : Quand les produits dérivés dirigent la création du contenu


Dans le Business Model classique, on avait d'abord la création de contenu et si sa popularité était suffisante, alors on pouvait créer des produits dérivés afin de transformer les consommateurs en vaches à lait. C'est un système bon et équitable pour toutes les parties. Mais le néo-capitalisme a tellement pris d'ampleur sur la culture et la création de contenus que désormais, c'est les produits dérivés qui dirigent la création.

L'un des exemples est le dessin animé Ninjago sur la chaine Cartoon Network. Le DA en lui même est une grosse bouse, mais sa seule raison d'être est de promouvoir les legos. En fait, il a été financé par LEGO. De ce fait, un produit dérivé contrôle totalement la création de contenu. Et c'est encore plus dégueulasse puisque les cibles visés sont des enfants.

En fait, quand on voit ces chaines pour enfant, on se rend compte que les contenus ressemblent à de simples entractes et où le vrai contenu est devenu la publicité. On a 15 minutes de publicité en moyenne pour 10 minutes de contenu.

samedi, mars 28, 2015

Crash A320 9525 : tout la vérité, rien que la vérité selon les médias

Alors, le pilote a piqué une crise dans le vol 9525 et il a décidé de faire un vrai piqué pour emmerder le monde entier. L'avion transportait 155 personnes et la théorie prédominante est que c'est une attaque terroriste par publicité subliminale. Utilisée largement par l'Etat Islamique puisqu'elle a permit de convaincre Zayn de quitter One Direction, cette publicité permet de manipuler mentalement une personne pour qu'elle fasse des actions donnés. Pour que cela fonctionne, le sujet doit être réceptif et notre co-pilote avait des tendances suicidaires puisqu'il était trop nul et con pour travailler dans une vraie compagnie aérienne et qu'il a dû se contenter du Low cost.

Près de 6000 heures de vol non-stop plus tard, le co-pilote a décidé d'en finir avec panache en salissant toute la compagnie au passage. On peut dire qu'il a bien réussi son coup, mais il n'aurait rien pu faire sans la complicité de 2 marocains, 1 tunisien et 3 égyptiens qui avaient mis des drogues hallucinogènes dans le café du co-pilote. Drogues hallucinogènes qui a plongé le co-pilote dans un délire où il croyait jouer à Flight Simulator 2014 et qu'il pourrait se crasher sans aucun problème.

Selon Direct Matin, il a verrouillé la porte parce que le pilote l'empêchait de se caresser les couilles, une chose qui est indispensable quand on porte des pantalons trop serrés. En l'espace de 5 minutes, le co-pilote est passé par plusieurs épisodes d'éveil et de délire et il s'est finalement dit qu'il valait mieux en finir plutôt que d'affronter une nouvelle fois l'espèce de thon qui l'attendait à la maison.

L'Etat Islamique a revendiqué l'attentat 58 secondes après le Crash. L'organisation s'est félicité de l'opération et elle envisage de mener d'autres raids similaires concernant des chauffeurs de bus, d'Uber et des célébrités dans le co-voiturage. TF1 nous apprend également que Boko Haram avait planifié un autre programme pour faire crasher l'avion. Afin de tester leur alliance avec Daesh, l'organisation nigérienne avait dépêché plusieurs combattants qui étaient situé sur le sol. Ils ont pointés un aimant de 10 mètres de diamètre vers le ciel afin d'attirer l'avion, mais les résultats n'étaient pas très satisfaisants. TF1 renchérit que Boko Haram est en train de peaufiner son attaque par aimant afin de faire pencher la tour Eiffel pour pourrir le tourisme à Paris.

Égalité et Réconciliation a publié un dossier très complet sur l'implication du Grand Israel dans le crash. E&R nous apprend que l'attaque a été préparée par des groupes néo-nazis qui était financés par les wahabbites saoudiens qui étaient contrôlés par les sbires du Grand Israel. Les groupes néo-nazis avaient conditionnés les 2 chanteurs d'opéra qui sont morts pour séduire la population française et de permettre la reconquête du pouvoir par les nazis en échange d'opéras gratuits. Les récents résultats des départementales 2015 laissent à penser que les néo-nazis ont rencontrés un demi-succès, mais on ignore s'ils ne pourraient pas retenter le coup en utilisant des musiciens de techno allemand.


jeudi, mars 26, 2015

Les jeunes rejoignent ISIS parce qu'ils s'ennuient ?


De plus en plus de jeunes en Europe rejoignent ISIS pour combattre les mécréants. Au lieu de me plonger dans des réflexions philosophiques en tentant de comprendre tous les tenants et aboutissants, je me suis simplement posé cette question : Est-ce que ces jeunes ne rejoignent pas ISIS parce qu'ils s'emmerdent ?

L'ennui qui me vient à l'esprit n'est pas un ennui parfaitement défini. Mais c'est un ennui teinté de l'échec social. Récemment, la police américaine a arrêté un jeune au Colorado qui voulait rejoindre ISIS. En regardant son historique, notamment ses activités sur les réseaux sociaux, on se rend compte que ce jeune parlait systématiquement de son rêve de devenir un joueur de basket pro et en quelques mois, il s'est mis à parler de Guerre Sainte et de combattre les méchants Satans américains alors qu'il est lui même américain...

Si c'était des jeunes en Syrie, au Pakistan ou en Afghanistan qui rejoignaient ISIS, on comprendrait vu la merde qu'il y a dans leurs pays. Mais là, ce sont des jeunes qui vivent en Europe et aux Etats-Unis qui partent rejoindre l'ISIS, une organisation qui considère justement ces 2 continents comme leurs ennemis. Est-ce qu'il ne faudrait pas voir un lien de causalité et une sorte de transfert de la haine.

Peut-être que ces jeunes ont en marre d'échouer dans leur vie et qu'ils se disent qu'ils vont faire des choses extrêmes comme tout adolescent qui se respecte. En rejoignant l'ISIS, ces jeunes ne supportent pas le fondamentalisme musulman, mais ils crient leur haine à la politique sociale et la corruption ambiante de leur propre pays.



lundi, mars 23, 2015

Départementales 2015, c'est officiel, les français sont vraiment des cons

Il faudrait demander à South Park de faire une chanson spéciale pour les cons de France à la manière des Mormons. Forte poussée de l'UMP de Sarkozy, Sarkozy putain ! Augmentation du FN dans de nombreuses régions.

La conclusion est très simple, la France bascule à l'extrême-droite et l'UMP va proposer tout ce qu'il veut en termes de xénophobie, islamophobie et racisme et les français vont se branler en souriant comme de parfaits crétins. L'abstention joue un rôle, mais cela n'est pas suffisant pour expliquer une telle bêtise.

Il ne faut pas oublier qu'une faible participation permet simplement aux pires fachos de prendre le pouvoir. Et le pouvoir impose des lois à 100 % de la population.


dimanche, mars 22, 2015

La France est devenue une abominable dictature

Les Etats-Unis ont mis plusieurs décennies à devenir une dictature. L'Iran a dû subir une révolution sanglante pour arriver au même résultat. Mais la France est devenue la championne des dictatures en l'espace de 4 mois. De décembre 2014 jusqu'à mars 2015, la France a voté une première loi sur la programmation militaire qui augmente considérablement les pouvoirs des services de renseignement. Après les attentats de janvier 2015, la France s'est précipité pour sanctionner à tout va les apologies du terrorisme alors que la plupart ignorent la définition du premier mot et ont dû mal à appréhender le second.

Une troisième loi s'inscrit dans la logique de la première qui est la loi sur le renseignement. Les services avaient déjà des pouvoirs considérables, mais maintenant ils deviendront absolus avec un espionnage systématique de toutes les connexions en amont et l'utilisation d'algorithme pour détecter des comportements terroristes. C'est à dire les critiques contre les entreprises, les critiques contre la dérive sécuritaire, les critiques contre les élus et les critiques en général.

Et on ne parle même pas de la censure administrative qui permet de bloquer un site sans passer par la justice. Et quand un pays se croit suffisamment intelligent pour se passer de la justice, alors on doit l'appeler comme une dictature. Les personnes qui votent dans ce pays et qui approuvent ce gouvernement doivent être également considéré comme des complices de cette dictature.


lundi, février 09, 2015

Comment aider un ami dans le besoin ou abandonnez vos platitudes !

Traduction libre de l'article du New-York Time " How to be a friend in Deed "



Un mère qui élève seule ses 2 enfants perd son travail. Ensuite, elle perd sa voiture, sa maison et elle ne peut plus payer ses factures. C'est ce qui est arrivé à Michelle Bergeron il y a quelques années. Un de ses fils a pris un job à temps partiel pour l'aider. Ensuite, ses amis qui vivaient à Tampa, certains proches et d'autres non, ont commencés à l'aider. Cela a commencé avec des petits gestes tels qu'un sac plein de l'épicerie, une invitation à diner et ensuite les aides sont devenus plus consistantes. Une de ses amis a appris que l'eau de Mme Bergeron allait être coupé et donc, elle est allée voir l'entreprise pour payer sa facture. Une autre amie a payé l'abonnement d'un jeu qu'elles jouaient ensemble.


mercredi, janvier 21, 2015

Chérif et Saïd Kouachi : L'histoire de 2 amateurs islamistes qui sont devenus des djihadistes

Une traduction libre de l'excellent article du New York Times sur les frères Kouachi et leurs parcours jusqu'à l'attentat de Charlie Hebdo. (Il peut y avoir des erreurs de traduction)

L'année qui a suivie l'invasion des Etats-Unis en Irak, un jeune livreur de pizza de 22 ans ne pouvait plus supporter toutes les atrocités qu'il voyait contre les musulmans. Il était malade de voir des soldats américains qui humiliaient les prisonniers d'Abu Ghraib et il voulait partir pour combattre les Etats-Unis. Il a étudié un AK-47 virtuel sur un site et il a pris des leçons d'un homme qui lui avait dessiné l'arme sur un papier.


samedi, janvier 17, 2015

Comprendre et décrypter la langue de bois

J'ai vu plusieurs vidéos sur le concept de l'éducation populaire par Franck Le Page et il a notamment fait un atelier sur la langue de bois. La définition de la langue de bois est qu'on utilise tous les termes possibles pour ne rien dire. Et des petites vidéos m'ont appris des petites choses que je vous partage ici pour que vous puissiez décrypter la langue de bois si vous la voyez dans les médias ou autre.


jeudi, janvier 15, 2015

Tout le monde n'est pas musulman ou comprendre la notion de Blasphème

Blasphème, insulte, attaque contre l'Islam. Ce sont des termes qui reviennent souvent pour justifier les attaques contre Charlie Hebdo.


samedi, janvier 10, 2015

Charlie Hebdo (complot, réflexions et tout le reste)

Je suis dégoûté, oui, mais vraiment dégoûté. Les terroristes et l'otage sont morts avant le week-end. Déjà que je n'avais pas de série TV sous la main, je sens que je vais me faire chier. Dites, les flics, vous auriez pas pu faire durer le suspens pendant le week-end pour j'évite de me faire chier dans ma vie de célibataire actif ?

Quoi qu'il en soit, l'histoire de Charlie Hebdo ne fait que commencer. Après avoir vu BFMTV qui pointait du doigt un bois à la con pour montrer que les terroristes avaient pris le maquis, on pensait qu'on avait vu le pire du dégueulis chez les médias, mais Charlie Hebdo est la clé parfaite pour inaugurer l'un des pires états faschistes de l'Union Européenne.